La relaxinésie

Technique de relaxation et de remise en forme, fondée sur le lâcher-prise, les mobilisations passives et les étirements doux.

Il s’agit de mobiliser les différentes parties du corps, les unes après les autres, en y associant dans une séance complète, le massage des extrémités (pieds, mains, tête) afin d’obtenir un relâchement complet et un bien-être immédiat.

Aisée à pratiquer, évolutive, créative, très agréable à recevoir, cette méthode originale – qui se pratique de préférence au sol – est particulièrement efficace et appréciée. La Relaxinésie peut être aussi une façon innovante d’apprendre à utiliser une attitude et des gestes sécurisants, à entrer en relation avec le corps de l’autre par le toucher. Le Stretch-massage est le complément idéal de la Relaxinésie car, une fois relâchées, les différentes parties du corps acceptent d’autant mieux les étirements. Comparables aux techniques orientales, Japonaises, Coréennes, Thaï – très en vogue aujourd’hui – qui stimulent et régulent la circulation énergétique le long des méridiens, notre méthode se veut plus douce et plus adaptée à notre culture.

Modulable suivant le public concerné, la Relaxinésie est un excellent complément des cours de relaxation, danse, théâtre, gymnastique ou toutes autres spécialités sportives, mais elle a aussi démontré tout son intérêt dans le cas de personnes fatiguées, déprimées ou souffrantes (expérimentations Piroska Kennedy – Canada). Parce qu’elle est facilement utilisable, elle est aussi un atout précieux pour les soignants. Elle offre de l’intérêt chez le bébé, l’enfant, la personne adulte alitée, comme chez la personne âgée. Ne nécessitant aucune condition particulière, elle se pratique habillé.

La Relaxinésie est abordée de la façon suivante : au sol, sur table, en séance complète ou «minute», ou encore avec des foulards (cette dernière méthode particulièrement ludique et créative a été expérimentée avec succès dans les écoles primaires dès 1989 et a donné lieu à un livre, Jeux massage).

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire